#InitiativesAUDACIEUSES : Comment Bloom Impact perturbe les systèmes bancaires traditionnels et relie les femmes au financement

ISF investit actuellement dans neuf initiatives, dont cinq cofondées et dirigées par des femmes, notamment Kwangu-Kwako, Numida Technologies, FarmDrive, Bloom Impact et M-Shule.

Découvrez ci-dessous comment Bloom Impact relie les femmes entrepreneures au financement dont elles ont besoin pour prospérer.

Voici Bloom Impact

Cofondée par Carol Caruso, Bloom Impact est une entreprise sociale innovatrice au Ghana qui travaille à offrir des occasions aux personnes mal desservies par les modèles traditionnels de services bancaires et financiers. Au Ghana, les micros, petites et moyennes entreprises (MPME) représentent 92 % des entreprises, mais 70 % d’entre elles n’ont pas accès au financement. C’est là qu’intervient Bloom Impact. En mettant en contact les entrepreneures et entrepreneurs avec les prestataires de services financiers par l’entremise d’un marché numérique, les propriétaires d’entreprise peuvent se renseigner sur les services financiers et en faire la demande. De leur côté, les prestataires de services financiers peuvent trouver une nouvelle clientèle admissible, à un moindre coût.

Pour les entrepreneures confrontées à de multiples obstacles dans l’accès au financement, l’application ouvre la porte à de nouvelles occasions en rendant disponibles d’autres sources de financement.

« Nous ciblons les femmes africaines propriétaires d’entreprise et travaillons avec des organisations sectorielles qui soutiennent les entrepreneures par le biais de formations, de la gestion des talents, de plaidoyers et bien plus encore », explique Carol. « Partout dans la région, les entrepreneures ont particulièrement besoin de soutien, car ce sont elles qui luttent le plus en raison du manque de ressources, d’occasions et de l’accès limité à l’éducation et aux formations. En utilisant Bloom Impact, elles peuvent maintenant facilement faire une demande de services financiers qui, autrement, auraient été indisponibles, en plus d’avoir accès à des outils, des conseils et de l’information qui augmentent leurs connaissances en matière de financement. »

Notre objectif est d’amasser des fonds auprès de sociétés d’investissement ayant des retombées sociales et dont la direction est assurée par des femmes.

Concernant le placement, Bloom Impact travaille principalement avec des sociétés d’investissement ayant des retombées sociales, dont beaucoup prennent des mesures pour promouvoir l’égalité des sexes.

« Notre objectif est d’amasser des fonds auprès de sociétés d’investissement ayant des retombées sociales et dont la direction est assurée par des femmes », explique Carol. « De nombreuses sociétés de capital-risque évitent les situations compromettantes en investissant par l’intermédiaire de leurs contacts, dont la plupart sont des hommes, et dont les contacts de ceux-ci sont aussi des hommes, et ainsi de suite. Aujourd’hui, 80 % des fonds à capital-risque vont à des entrepreneurs exclusivement masculins, et seulement 8 % des actionnaires des grandes entreprises sont des femmes. Ceci est en dépit des recherches de la Small Business Administration américaine, qui indiquent que les sociétés d’investissement en capital-risque effectuant des placements dans des entreprises dirigées par des femmes ont des portefeuilles plus performants que les sociétés qui ne le font pas. Les entreprises doivent embaucher davantage de partenaires féminines et les partenaires masculins doivent élargir leurs réseaux afin d’inclure des fondatrices, des leaders et des dirigeantes, afin d’éliminer ces obstacles. Heureusement, dans le secteur de l’investissement à retombées sociales, nous voyons de plus en plus de femmes occuper des postes de direction et investir dans de jeunes entreprises appartenant ou étant aussi gérées par des femmes. C’est une tendance très importante et très prometteuse. »

Agissez et soutenez des initiatives menées par des femmes comme Bloom Impact !

Montrez votre appui aux entreprises en démarrage, particulièrement celles dirigées par des femmes — demandez au ministre du Commerce international du Canada, François-Philippe Champagne, de prendre des #InitiativesAUDACIEUSES !

Donate Now

Help us build a better world

Donate Now