Des nouvelles du futur ! Les hôtels sous-marins contribuent à la santé de l’océan

Cet article a initialement paru dans la Gazette mondiale, un journal satirique de l’an 2030 publié par ISF Canada. La Gazette mondiale propose une vision positive de l’avenir, et c’est avec humour et imagination qu’elle tient les gens informés, les inspire et les motive à bâtir un monde meilleur pour tous et toutes. Pour en savoir plus et passer à l’action par l’entremise de la campagne Allô 2030, rendez-vous sur allo2030.ca !

La toute dernière tendance dans le monde de l’écotourisme est une aventure sous-marine que vous ne voudrez pas manquer, bien que vous devrez y emmener vos pieds marins!

Les hôtels sous-marins Chez Doris font fureur auprès des personnes désirant profiter d’un point de vue privilégié sur des habitats océaniques restaurés. Les sphères flottant librement se trouvent à environ 15 à 25 pieds sous la surface et disposent de murs de verre, ce qui veut dire que les personnes y séjournant peuvent voir de près baleines, requins, tortues de mer, poissons et autres formes de vie marine dans leur habitat naturel sans les déranger.

Les hôtels font partie d’une initiative de restauration des océans menée par l’Université de Haida Waii et contribuent à la recherche, au nettoyage des océans, à la protection de la vie marine et au suivi des récifs de corail.

« Durant leur séjour, les voyageurs et voyageuses participent aux efforts de restauration, mesurent l’acidification des océans et géolocalisent des amas de déchets pour les nettoyer, ce qui fait une énorme différence, » souligne l’hôtelière, Sitka Sandollar. « Lorsque nous avons ouvert en 2020, les invités se plaignaient de voir plus de verres et de sacs de plastique que de poissons lorsqu’ils passaient dans la grande île de plastique du Pacifique, mais les choses ont changé depuis les 10 dernières années, le monde s’étant rassemblé pour réduire les déchets et les émissions de CO2 et pour protéger les habitats marins. L’océan est plus vivant que jamais! »

Depuis que les sphères se déplacent avec les courants de l’océan Pacifique, vous ne pouvez pas être vraiment certains de où elles sont jusqu’au moment où vous vous enregistrez, mais ceux et celles qui font leur embarquement au large des côtes de l’Australie seront gâté·e·s ! La Grande barrière de corail, le plus grand récif de corail au monde, qui fut à un moment en danger de disparition, a aujourd’hui les allures d’une émeute de couleurs et de vie sauvage étant donné que les températures océaniques se sont stabilisées et que les niveaux de pH ont diminué.

Amateurs et amatrices de tortues, Crush Currentrider avait ceci à vous dire : “D’abord t’étais comme “woooo”! Et, nous, on était comme WOOO! Et toi t’étais comme “wooo…”

En plein ça, coco.

Vous voulez faire un tour sur le courant est-australien et contribuer à la santé des océans? Réservez tôt, Chez Doris prend les réservations un an à l’avance.

Donate Now

Help us build a better world

Donate Now