Catalyseurs WASH : encourager l’ingéniosité malgré les contraintes

À la recherche d’une occasion de travailler aux côtés de jeunes leaders comme Christina en Afrique subsaharienne? Postulez maintenant pour un séjour outre-mer avec ISF.

Catalyseurs WASH a tenu un dernier atelier les 30 et 31 mai pour clôturer son programme de bourse Tingathe, ce qui a attiré trente participant·e·s provenant de bureaux de gestion des eaux de districts et d’ONG de partout au Malawi vers sa capitale, Lilongwe. Le programme lancé en 2014 ne rassemblait que quelques districts à ses débuts, mais à partir de mai 2017, il réunissait désormais la moitié des districts du pays. Il a été créé pour aider les bureaux de gestion des eaux à remplir leur mandat, celui d’appuyer les services de distribution d’eau dans leurs districts, et ce, à l’intérieur des contraintes liées aux ressources en place. Actuellement, avec une allocation budgétaire d’environ 600 $ US par mois, il ne leur reste que très peu d’argent, sinon rien pour l’entretien des points d’eau après avoir payé pour la location des bureaux, les services et les fournitures.

Par l’entremise du programme de bourse Tingathe, Catalyseurs WASH visait à autonomiser les bureaux de gestion des eaux dans la recherche de solutions créatives pour maximiser leurs fonds affectés. Le programme leur offrait un service de consultation d’une durée de trois mois dans le but de développer et de tester une approche innovatrice visant à améliorer les services de distribution ainsi qu’une plateforme de partage des connaissances permanente pour que tous et toutes puissent apprendre des autres via des ateliers périodiques et des visites éducatives. « Tingathe » signifie « nous pouvons » dans la langue locale, le chichewa. « “Nous pouvons” utiliser des approches innovatrices malgré notre budget limité » reflète véritablement l’esprit des participant·e·s qui décrivaient avec passion leurs expériences de mise en place de stratégies nouvelles dans leur district respectif en gesticulant vivement, tandis qu’on les écoutait attentivement en hochant la tête avec empathie.

Le travail effectué par le district de Chitipa est sans doute un véritable témoignage de l’utilité de la plateforme d’apprentissage entre pairs. Le bureau de Chitipa a mené un atelier sur son approche créative récemment utilisée pour améliorer les services de distribution de l’eau, sans toutefois mettre l’accent sur son innovation Tingathe initiale. La présentation portait plutôt sur le « Borehole Banking », un concept dont le bureau de Chitipa avait entendu parler par celui de Chikwawa lors d’un atelier Tingathe en juillet 2015. Avec le « Borehole Banking », les communautés collectent des fonds une seule fois en percevant les utilisateurs et utilisatrices de puits. Ensuite, ces fonds sont prêtés à des membres de la communauté chaque mois, puis remboursés avec intérêts le mois suivant, permettant ainsi aux communautés d’épargner l’argent destiné à l’entretien des puits et de le faire fructifier. Bénéficiant de meilleures relations avec les structures communautaires grâce à leur idée Tingathe initiale, et se laissant porter par le vent d’inspiration venant du district de Chikwawa, le bureau de Chitipa a mis en place le « Borehole Banking », qui a finalement atteint 50 villages et 210 puits.

Comme Catalyseurs WASH pousse constamment les ONG à réfléchir à la durabilité d’un projet après sa réalisation, plusieurs participant·e·s se demandent ce qu’il adviendra de la plateforme d’apprentissage entre pairs en son absence. Face à cette question, les bureaux de gestion des eaux ont créé, de manière indépendante, un forum où ils se rencontrent pour discuter de problèmes communs et pour unir leurs voix afin de se faire entendre auprès de la direction gouvernementale. Cette idée a été très bien accueillie tant par les bureaux de gestion des eaux des différents districts que par les ONG.

Avant de se retirer, la directrice du programme, Sydney Byrns, concluait en disant : « Nous partons en tant que programme, mais nous pouvons rester en contact. Chez ISF, nous voulons sincèrement vous voir réussir et je crois que vous allez y arriver ici sans nous. » Après avoir échangé de chaleureuses accolades et quelques adieux, les participant·e·s sont reparti·e·s optimistes, mais réalistes devant tout le travail qu’il reste à accomplir. L’une des plus importantes réussites du programme de bourse Tingathe n’est pas le nombre de puits qu’il a permis de réparer ni celui des communautés qu’il a pu atteindre, mais bien la mise en place du forum et de l’environnement de partage qu’il a favorisé. L’enthousiasme et le leadership du groupe ont été des signes positifs et encourageants qu’un avenir meilleur s’annonce dans le secteur de l’eau au Malawi.

Christina Radyo est stagiaire en développement international pour Catalyseur WASH, une initiative d’ISF établie au Malawi visant à faire passer le secteur de l’eau et de l’assainissement en milieu rural d’une série de projets à un système aux institutions durables.

Donate Now

Help us build a better world

Donate Now