Se mettre au travail

400 participants et participantes. 33 sections représentées. 36 ateliers organisés. Plus de 1 000 papillons adhésifs (Post-it) utilisés. Six prix remis (et 6 ovations debout pour leurs lauréats et lauréates). Tout cela, en trois jours seulement cette année.

Au congrès national de la communauté d’ISF en janvier dernier, des centaines de membres de notre réseau de sections et de notre communauté internationale se sont rassemblés pour en apprendre plus sur la façon d’avoir une influence sur l’avenir. Les nombres mentionnés ci-haut représentent l’ampleur et la grandeur de l’investissement mental et émotionnel fait à Σchanges par de jeunes personnes passionnées afin de poser des gestes tangibles et réalisables en 2018. En tant que communauté dispersée sur le plan géographique, le congrès est l’une des quelques fois par année où les membres peuvent se rencontrer, reprendre contact et planifier la façon dont la communauté, en tant que collectif, peut apporter un changement en 2018.

Maintenant que nous avons réfléchi sur le travail accompli et que nous avons regardé vers l’avenir, il est temps de se mettre au travail. Au cours des 332 prochains jours, les membres de notre communauté mettront à profit les compétences, les ressources, les contacts et l’inspiration qu’ils et elles auront rapporté de Σchanges afin de poser des gestes signifiants à l’échelle locale à travers le pays qui feront avancer le changement social.

ISF a présenté, lors d’un atelier interactif, sa nouvelle théorie du changement, qui constitue un modèle logique illustrant comment des activités à court terme et à long terme contribuent aux trois forces principales de l’organisation et se renforcent afin de multiplier l’influence de l’organisation. L’occasion de jongler avec les divers éléments qui forment la théorie du changement a permis aux délégué.e.s de comprendre comment leurs actions contribuent à la stratégie globale d’ISF. Un atelier sur l’investissement d’impact a aussi donné l’occasion aux délégués d’interagir et de comprendre ce secteur d’intervention privilégié de l’organisation.

D’autres ateliers sur le leadership en changement systémique au congrès ont guidé les présidents de section, les membres des comités exécutifs et les membres généraux quant à la façon de créer des occasions de développement de compétences de leadership. Les délégué.e.s du congrès ont assisté à une séance sur le militantisme jeunesse dans le monde afin de mieux comprendre comment ils et elles peuvent utiliser leur voix et pourquoi il est important de le faire afin de façonner des politiques canadiennes et internationales plus adéquates. L’atelier « Réaliser du financement dans la voie rapide » a offert aux participantes et aux participants des stratégies et des idées pour collecter de l’argent afin de soutenir leurs activités et l’influence de leurs programmes.

Après tous ces ateliers, les membres de section sont repartis avec une idée claire en tête afin de reproduire ces expériences lorsqu’ils et elles seront de retour dans leurs sections. Ces membres concevront des activités qui auront une influence sociale aux niveaux local et mondial grâce à l’éducation, à la sensibilisation, au passage à l’action ainsi qu’à l’implication. Les membres de section créeront et participeront à des campagnes de plaidoyer afin d’influencer les députés fédéraux et les députées fédérales à travers le pays. Leurs efforts de financement entraîneront les membres de leurs communautés à soutenir les projets et les programmes qui permettent un meilleur accès aux occasions afin que les gens aient accès à des moyens de subsistance prospères. À travers toutes ces actions et plus encore, les membres des sections développeront et reconnaîtront leurs habiletés de leadership aujourd’hui et deviendront des leaders mondiaux qui se feront les champions d’un futur durable et inclusif.

En complément aux éléments pratiques, le congrès a permis aux membres des sections de rencontrer quelques-uns des leaders d’initiatives d’ISF, des stagiaires à long terme et du programme Kumvana, des membres du conseil d’administration et du personnel, des anciens et des anciennes de même que plusieurs autres personnes reliées d’une manière ou d’une autre à notre travail ou à notre organisation. Les rencontres en personne favorisent l’empathie et la compréhension, alors que la création d’amitiés et de contacts fait croître le réseau international d’ISF et renforce notre portée et notre influence mondiales. Les conversations et les idées qui émergent au congrès se transforment en gestes, en modèles d’entreprises et en relations durables qui répandent les valeurs d’ISF et alimentent les champions et les championnes du changement social.

Au cours de l’année 2018, vous vivrez la force motrice et l’élan créés par la communauté canadienne alors qu’ils et elles se mettent au travail.

Découvrez les photos ici »

Donate Now

Help us build a better world

Donate Now