M-Shule : fournir une éducation personnalisée par messagerie texte aux 12 millions de jeunes du Kenya

La plateforme mobile de M-Shule comble l’écart de scolarisation au Kenya en fournissant une éducation personnalisée aux 12 millions d’élèves inscrits aux écoles primaires et secondaires. Grâce à l’investissement initial d’ISF dans M-Shule, en juin dernier, le projet pilote de plateforme-questionnaire par messagerie texte pour 400 élèves venant de familles à faible revenu a pu être finalisé. Seulement trois mois après le lancement de la plateforme, 30 écoles et 407 élèves utilisaient déjà M-Shule. Par ailleurs, plus de 4 175 mini leçons ont été complétées en environ neuf minutes chacune par les étudiants.

La plateforme mobile éducative de l’initiative permet d’envoyer des questions de mathématiques et d’anglais, provenant du programme scolaire du Kenya, aux étudiants, par texto. Cela facilite l’apprentissage des jeunes à la maison et à l’école. Ensuite, les étudiants répondent par texto et leurs réponses sont évaluées par l’algorithme de la plateforme, qui s’ajuste selon les performances des élèves et de leur progression. Le niveau de difficulté des questions augmente au fur et à mesure que les élèves obtiennent de nombreuses bonnes réponses et il diminue s’ils ou elles ont plusieurs mauvaises réponses.

L’initiative donne aussi aux parents, aux enseignant-e-s et au personnel de l’administration scolaire accès à des données agrégées qui montrent comment les élèves progressent ou identifient à quels endroits les élèves vivent des difficultés. Les enseignant-e-s sont alors en mesure d’ajuster leurs cours et les parents, d’intervenir en fournissant plus de soutien. Les élèves, le corps enseignant, l’administration scolaire et les parents ont ainsi accès aux ressources nécessaires pour livrer une éducation de qualité.

M-Shule a lancé des options d’inscription abordables pour les élèves, les écoles et les équipes administratives selon les catégories de revenus principales. La plateforme coûte moins de la moitié de ce qu’un parent d’une communauté défavorisée paierait pour une heure de tutorat privé. Une inscription d’une semaine à la plateforme actuelle de M-Shule équivaut donc à environ une heure d’apprentissage pratique.

L’Afrique subsaharienne a la population la plus jeune et celle qui croît le plus rapidement au monde. Au cours des trois prochaines décennies, un milliard d’enfants en Afrique auront besoin d’éducation.

En Afrique, au cours des trois prochaines décennies, un milliard d’enfants auront besoin d’éducation et M-Shule a la capacité de fournir une éducation personnalisée aux élèves. En 2018, M-Shule vise à collaborer avec 200 écoles et à amener 10 000 élèves sur la plateforme. Avec le soutien de leur deux premiers stagiaires ISF, ils renforceront les fonctionnalités de leur plateforme et porteront leur message pour attirer plus d’utilisateurs et d’utilisatrices.

Explorez le rapport annuel 2017

Donate Now

Help us build a better world

Donate Now