Journée d’action 2017 — Comment le plaidoyer a changé ma vie

 

Les 29 et 30 mai, à Ottawa, plus de 60 bénévoles se sont joints à ISF dans le cadre de la journée d’action annuelle. Nous avons débuté avec une journée de formation avant de nous rendre à la Colline du Parlement, où 85 rencontres ont eu lieu avec des député·e·s fédéraux, des conseiller·ère·s en politiques et des membres du personnel. Nos recommandations pour l’Institut de financement du développement du Canada (FinDev) ont suscité beaucoup d’intérêt et de soutien. Tenez-vous au fait des coulisses auprès des membres de notre communauté ou en consultant cette série d’articles de blogue sur la journée d’action.

En tant qu’étudiante de quatrième année en sciences politiques à l’Université de Windsor, l’occasion de voyager aux côtés de représentant·e·s de partout au pays pour la journée d’action canadienne d’ISF à Ottawa a été toute une expérience. J’ai pu sortir de ma zone de confort en discutant avec des député·e·s fédéraux à propos des recommandations d’ISF Canada pour FinDev.

La préparation de notre argumentaire pour la journée d’action requiert beaucoup d’apprentissages intenses et de répétition. C’était surréel et exaltant de tout concrétiser dès le lendemain à notre arrivée à la Colline du Parlement. J’ai pu fouler le sol où les grands leaders du pays ont modelé notre futur. Mes rencontres avec des décideurs et des décideuses m’ont tellement transformée. Leurs points de vue et leurs expériences au sujet des problèmes de pauvreté m’ont immensément touchée. Mon père a immigré des Philippines alors qu’il avait 18 ans afin d’améliorer ses conditions de vie et ma mère a grandi dans la région de Windsor-Essex, où elle a vécu la pauvreté dans un foyer monoparental.

Je suis reconnaissante de pouvoir entretenir mes relations avec les autres membres d’ISF, que je considère comme une grande famille de partout au pays. J’ai rencontré tellement de jeunes incroyables depuis le début de mon implication auprès d’ISF, à ma deuxième année d’université, en tant de coresponsable de l’initiative jeunesse de Windsor. J’ai terminé ma coprésidence l’an dernier et je travaille maintenant avec l’équipe décentralisée de collecte de fonds comme représentante de l’Ontario pour le bureau national, et comme spécialiste de la formation pour Windsor.

J’adore les principales caractéristiques d’ISF, soit d’investir dans les initiatives, dans les gens et dans les idées. J’ai pu ressortir de mon expérience comme une femme confiante, prête à mettre de l’avant ma croissance en tant que citoyenne engagée et comme leader sur les scènes locale et internationale. Quand les gens viennent me demander comment je réussis à jongler avec les horaires combinés d’ISF, des études, de mon travail à temps partiel et de mes activités personnelles, la réponse est simple : parce que je suis au cœur d’un environnement enrichissant qui me permet de puiser dans toutes sortes d’optiques, parce que le bénévolat n’en a pas l’air, parce que j’influence directement la vie des autres en militant pour ce qui est juste et en travaillant pour offrir à tout un chacun les occasions que mes parents n’ont jamais eues.

Marissa Bumanlag
Spécialiste de la formation, ISF, section de Windsor
Représentante de l’Ontario, équipe décentralisée de collecte de fonds, ISF Canada

Donate Now

Help us build a better world

Donate Now