Coordination WASH

La majorité des habitants du Malawi vivent dans des communautés rurales, où l’accès continu à des services d’eau et d’assainissement de qualité demeure un problème. Des 17 millions d’habitants, plus de 1,5 million n’a pas accès à l’eau potable et un autre 10 millions n’a pas accès à des services d’assainissement adéquats, ce qui contribue aux problèmes de santé et aux conditions de vie difficiles.

La coordination WASH favorise l’accès aux services d’eau et d’assainissement. Cette initiative renforce les processus et les partenariats entre les gouvernements locaux, les entrepreneurs privés et les autres intervenants principaux du domaine.

Jusqu’à maintenant, l’initiative a permis d’améliorer l’accès aux services d’eau et d’assainissement de plus de 16,5 millions de personnes.

Comment ?


Pour améliorer la coordination WASH, il faut comprendre la nature systémique et complexe de la prestation des services d’eau et d’assainissement (connu collectivement sous le nom « services WASH ») au Malawi.

Des dizaines d’organismes et des centaines d’individus importants contribuent à la prestation des services WASH. Cependant, plusieurs d’entre eux travaillent seuls, étant isolés des autres.

Dans le cadre de la coordination WASH, les membres d’ISF observent le système dans son ensemble afin de cerner les problèmes qui s’accumulent et d’identifier les organismes et les personnes concernées à tous les niveaux. Ils étudient ensuite les possibilités d’assembler les morceaux et d’apporter des améliorations.

Les possibilités d’amélioration comprennent :

  • une meilleure collecte et un meilleur catalogage des données d’utilisation de l’eau;
  • la détermination des rôles et responsabilités du gouvernement et des partenaires de développement ainsi que l’élaboration d’une approche unique pour s’assurer que toutes les activités mènent à un but commun;
  • l’animation de discussions entre le gouvernement et les parties prenantes privées afin d’établir des relations plus solides;
  • l’amélioration des cadres d’exploitation en fonction des conclusions tirées des données des services;
  • l’influence des décisions politiques et des stratégies des parties prenantes grâce à une compréhension approfondie de la prestation de services et des rôles de chaque partie.

En ayant une vue d’ensemble des systèmes en jeu dans le secteur des services WASH au Malawi, l’équipe de la coordination WASH a pu élaborer un cadre visant à favoriser la synchronisation des opérations nationales.

Au final, ce cadre a contribué à la création du modèle de gouvernance par approche sectorielle, c’est-à-dire une ressource de soutien permettant d’assurer que les multiples organismes du secteur des services WASH adhèrent à une stratégie uniforme.

Le modèle de gouvernance par approche sectorielle.

L’approche sectorielle consiste en une série de politiques techniques, de rapports de rendement, de critères de révision des services et de cadres de financement. D’autres initiatives de soutien du secteur sont liées à l’approche sectorielle, dont les suivantes :

Un groupe de travail sectoriel, qui rassemble un vaste groupe de représentants gouvernementaux des ministères touchés, dont les ministères de la Santé et de l’Éducation, et qui finance des partenaires de développement se rencontrant chaque trimestre pour discuter des problèmes du secteur;

Six groupes de travail techniques, qui discutent et travaillent en vue d’atteindre des objectifs précis dans le développement du secteur et qui relèvent du groupe de travail sectoriel. Ces six groupes représentent :

  • l’alimentation en eau,
  • l’irrigation,
  • la gestion des ressources d’eau,
  • l’assainissement et l’hygiène,
  • le développement institutionnel et le renforcement des aptitudes,
  • la surveillance et l’évaluation;

Un groupe de partenaires de développement, qui permet de favoriser les discussions entre les partenaires de développement du secteur et qui relève du groupe de travail sectoriel en ce qui a trait au financement et aux intérêts stratégiques;

Le secrétariat de l’approche sectorielle, qui est responsable de la coordination quotidienne de toutes les activités des services WASH. Le rôle du secrétariat est joué par le département de planification du ministère responsable de l’eau.


La coordination WASH et l’approche sectorielle comprennent une série de processus qui permettent d’améliorer la coordination des projets dirigés par le gouvernement, de même que des activités d’eau et d’assainissement de routine.

Grâce à la mise en place de ces pratiques, le gouvernement du Malawi est mieux équipé pour réussir à offrir des services d’eau, d’assainissement et d’hygiène durables aux communautés rurales.

Ces processus ont été conçus après qu’ISF ait réalisé les tâches suivantes :

Fournir des installations neutres et temporaires ainsi que des aptitudes techniques aux partenaires des services WASH. Des membres impartiaux d’ISF ont aidé le gouvernement et les donateurs du secteur de l’eau et de l’assainissement à développer des pratiques visant à assurer une coordination étroite du secteur. L’approche consistait à consolider une approche unique à la prestation des services WASH plutôt que de multiplier les initiatives parallèles ou spécifiques à un district;

Aider le gouvernement du Malawi à mettre en œuvre de nouveau processus visant à améliorer la coordination sectorielle. Des membres d’ISF ont aidé à l’élaboration de cadres de budgétisation pour l’ensemble du secteur afin de déterminer quelles régions étaient surfinancées ou sous-financées et de distribuer les ressources également;

Aider le gouvernement et les partenaires de développement à utiliser plus efficacement les outils de coordination sectorielle existants. En plus des possibilités de développement et de mise en œuvre de nouveaux cadres, il existe des possibilités d’utiliser plus efficacement les ressources existantes. Par exemple, ISF s’est assurée que les plans de financement du gouvernement étaient accessibles aux partenaires de développement qui investissent au Malawi et que ces derniers y adhéraient.

Grâce à des liens plus solides entres les services publics et le secteur privé – en plus d’une approche unique et claire en matière de prestation à l’échelle nationale – le gouvernement du Malawi est mieux placé pour connecter les communautés rurales à des services continus d’eau et d’assainissement.


Principales réussites de la Coordination WASH.

Inspirer une gouvernance et une prestation de services durables.

En collaboration avec le gouvernement et les partenaires de développement, ISF a lancé le projet « Coordinating for Development » (coordination pour le développement), d’une durée de 18 mois. Ce projet fournit un appui concentré aux organismes participants afin de les aider à mettre en œuvre le modèle de gouvernance par approche sectorielle.

Le modèle de gouvernance par approche sectorielle a été choisi par le gouvernement du Malawi afin d’assurer l’adoption uniforme de la stratégie requise pour fournir des services WASH structurés et stables.

Faire participer des intervenants clés à l’examen commun du secteur de l’eau.

L’examen commun du secteur de l’eau est un événement stratégique déterminant pour les intervenants influents de tout le secteur de l’eau du Malawi, y compris :

  • le gouvernement;
  • les organismes non gouvernementaux;
  • les donateurs;
  • les universitaires.

À l’événement de 2015, les membres d’ISF ont été consultés afin de présenter l’initiative de la coordination WASH, en expliquant que l’approche est un cadre visant à l’amélioration de la coordination des services, et de livrer une analyse de la position actuelle du secteur.

La rencontre s’est conclue avec la définition d’objectifs stratégiques. ISF travaille actuellement à atteindre ces objectifs afin de bâtir un secteur fort et synergétique.

Nouer des partenariats avec des organismes internationaux afin d’obtenir un soutien continu.

La mise en œuvre et le succès continu de la coordination WASH sont favorisés par le soutien d’organismes importants de partout dans le monde, dont les suivants :

  • l’UNICEF;
  • la Banque mondiale;
  • UK Aid;
  • De l’eau pour tous
  • l’Agence japonaise de coopération internationale;
  • le ministère du Développement de l’Eau et de l’Irrigation du Malawi;
  • WaterAid Malawi;
  • le réseau Environmental Sanitation Network.
Donate Now

Help us build a better world

Donate Now