LishaBora

La solution de l’alimentation animale profite aux petits exploitants et exploitantes d’élevage laitier.

Au Kenya, des millions de ménages dépendent de la production laitière comme principale source de revenu. Cependant, plusieurs de ces petits exploitants et exploitantes d’élevage laitier, qui souvent ne possèdent que trois vaches, peinent à générer des profits. C’est en partie à cause de la piètre qualité du fourrage, coûteux et non réglementé.

LishaBora est une entreprise productrice d’alimentation innovante et intégrée verticalement qui améliore les opérations des exploitants et exploitantes de ferme laitière. Avec une approche visionnaire pour la production et la distribution de fourrage, LishaBora augmente en moyenne de 80 % le revenu net de ses clients.

Comment?


Avec environ 1,8 million de fermes laitières au Kenya, les petits exploitants et exploitantes et l’industrie laitière rurale sont des piliers importants de plusieurs économies locales. Ce pays possède la plus grande industrie laitière en Afrique.

Bien qu’il soit essentiel, le secteur fait face à des défis dans l’efficacité de production. On estime que les fermiers et fermières produisent environ le tiers de leur potentiel. Cela cause des pertes de revenus possibles de 1000 USD par vache chaque année. Actuellement, plusieurs de ces fermiers gagnent moins de 2 USD par jour.

Les exploitantes et exploitants de fermes laitières font face à trois problèmes structurels :

  • Des produits laitiers très couteux ;
  • Une alimentation de piètre qualité ;
  • Une grande méfiance du marché. Plusieurs fermiers et fermières produisent eux-mêmes et elles-mêmes le fourrage pour éviter les forts coûts des produits de mauvaise qualité, ce qui augmente leur charge de travail et contribue à l’inefficacité de l’ensemble de leur production.

En conséquence, les fermiers et fermières font peu de profit malgré leur travail intensif pour la production de 5 ou 6 litres de lait par jour, par vache.


LishaBora a établi les bases d’une meilleure solution pour les petits exploitants et exploitantes en 2015. Après avoir garanti l’investissement, l’aide d’ISF l’a habilité à:

  • Faire des recherches et du développement essentiel au tout début de l’initiative ;
  • Commencer l’implantation de plusieurs systèmes de production d’aliments et de serres ;
  • S’engager dans le développement de produits, dans l’étude de marché et dans l’évaluation des impacts ;
  • Grandir verticalement en s’associant pour fournir la solution à des réseaux de services plus grands et mieux établis.

Nous nous unissons aussi pour soutenir les opérations de LishaBora et son développement continu à l’aide d’expertises et de mentorat. Cela inclut l’intégration de 3 stagiaires à long terme, 1 stagiaire professionnel et un stagiaire junior pour apporter de l’aide dans le réseautage et le développement technique.

« Ma plus grande réalisation jusqu’à maintenant est la construction de notre deuxième serre, qui nourrit actuellement 30 vaches. »
David Lipinski, avril 2016, stagiaire à long terme d’ISF pour LishaBora.

De plus, un gérant de portefeuille pour l’initiative offre des conseils dédiés sur des stratégies financières et opérationnelles.


En produisant de l’orge dans les systèmes de productions et les serres, LishaBora vend un fourrage haut de gamme à un coût plus faible que ses compétiteurs.

Ces systèmes produisent plus rapidement et dans n’importe quelles conditions saisonnières de grandes quantités de fourrage ayant un meilleur apport énergétique.

Les intrants de LishaBora sont germés, semés et grandissent pendant 9 jours. En le comparant aux méthodes traditionnelles, ce processus nécessite moins d’espace, de temps, d’eau et d’engrais, ce qui le rend viable sur les plans économique et environnemental.

La production ayant besoin de moins de ressources, le coût unitaire pour les fermiers et fermières est fortement réduit.

Les plantes biologiques contiennent plus de nutriments, de protéines et ont meilleur goût pour les vaches, qui produisent ainsi plus de lait et augmentent la marge de profit des petits exploitants et exploitantes de ferme laitière.

« Avec l’alimentation actuelle, la production laitière a augmenté de 30 %. Les coûts et le travail des fermiers et fermières, eux, ont été réduits considérablement. »

Les systèmes de production sont basés près des fermières et fermiers, diminuant ainsi les coûts associés à la logistique et la distribution.

Aujourd’hui, LishaBora opère plusieurs systèmes de serres. Chaque serre a une capacité de production de plus de 500 kg de fourrage par jour. Cela contribue directement à l’amélioration des opérations de 30 à 50 commerces agricoles.


Augmentation des opérations à l’aide d’un partenariat avec Palmhouse Dairies Limited.

Palmhouse Dairies Limited est un grand fournisseur laitier du Kenya qui traite plus de 10 000 litres par jour. Après avoir consolidé un partenariat avec l’entreprise, LishaBora a réussi à augmenter la distribution de sa solution d’alimentation aux partenaires de Palmhouse, vendant ainsi à un plus vaste réseau de membres et cultivant les données d’usage pour affiner leurs opérations.

Sélectionnée pour le 2016 Unreasonable Institute en Afrique de l’Est.

Le Unreasonable Institute est un programme de séminaires annuel de 5 semaines présentant des entreprises innovatrices à des mentors et à des investisseurs potentiels. Soigneusement choisies, ces entreprises à fort potentiel sont équipées de plateforme de mentorat et de réseautage pour poursuivre leur développement.

Gagnante de la bourse de 20 000 USD du centre d’innovation en climat pour étendre son rendement et tester de nouveaux produits.

Ayant davantage de financement, LishaBora est bien placée pour grandir et développer de nouveaux services. À son plein potentiel, l’initiative planifie s’étendre en Afrique pour offrir des solutions de santé et d’alimentation et de l’éducation sur la santé et le courtage des vaches, afin de ramener la vitalité aux secteurs des petits exploitants et exploitantes de ferme laitière.

Donate Now

Help us build a better world

Donate Now