Communiqué de presse: La grande majorité des jeunes Canadiennes et Canadiens souhaitent qu’on agisse en faveur du développement mondial et prient le premier ministre Justin Trudeau de représenter leurs valeurs

Toronto, le 7 février 2017 — En matière de développement mondial, les jeunes du Canada ont des points de vue bien arrêtés et prient le gouvernement d’agir. Ingénieurs sans frontières Canada a recueilli leurs opinions lors d’un récent sondage intitulé « Le développement international, le Canada et vous », dont les résultats sont percutants. Plus de 85 % des jeunes électrices et électeurs du Canada croient que la réaction aux crises humanitaires et aux catastrophes naturelles, la promotion de l’accès aux soins de santé pour les femmes, les enfants et les jeunes, et la promotion de l’égalité entre les sexes constituent des politiques prioritaires.

Puisque la coopération internationale est remise en question par le populisme qui a récemment pris de l’ampleur aux États-Unis et en Europe, les jeunes du Canada invitent le premier ministre Justin Trudeau à défendre leurs valeurs et à mettre en avant les enjeux du développement international qui les passionnent.

Neuf répondants sur 10 (91 %) au sondage d’ISF sont favorables à la lutte contre les changements climatiques, tandis que 90 % préconisent la réduction de la pauvreté et 87 % souhaitent qu’on intervienne contre l’inégalité entre les sexes.

Ces opinions sont aux antipodes de leurs points de vue sur les succès obtenus par le Canada dans la mise en œuvre de ses politiques de développement international. Seuls 9 % estiment que le Canada a très bien ou extrêmement bien réussi à lutter contre les changements climatiques. Un peu plus de la moitié (57 %) ont confiance que le gouvernement fédéral exécutera avec succès son programme de développement international.

Seuls 35 % des répondants croient que le gouvernement fédéral est sensible aux points de vue des jeunes Canadiennes et Canadiens en matière de développement international.

Cet important déficit de confiance préoccupe ISF. Ses membres exhortent le premier ministre et le gouvernement fédéral à représenter les valeurs des jeunes Canadiennes et Canadiens en adoptant des politiques audacieuses visant à faire progresser le développement durable, à réduire la pauvreté et à offrir à toutes les personnes la possibilité de s’épanouir.

« Nous vivons en des temps incertains et il importe que le Canada fasse la promotion de la coopération internationale, affirme Boris Martin, PDG d’ISF Canada. ISF collabore avec des milliers de jeunes Canadiennes et Canadiens d’un bout à l’autre du pays pour intervenir activement auprès de notre gouvernement, et nous entendons clairement leur message. » Ce dynamique groupe de jeunes électrices et électeurs dit au premier ministre de faire preuve de plus d’ambition et de prendre des mesures décisives pour faire progresser le développement durable. »

« Le Canada a pris des mesures concrètes, telles que la reconstitution des ressources du Fonds mondial et le récent engagement en faveur de la santé et des droits des femmes, affirme Sasha Caldera, responsable des campagnes chez ISF Canada. Toutefois, le besoin le plus pressant est l’augmentation du financement annuel prévisible de l’enveloppe de l’aide internationale (EAI) dans notre budget fédéral afin que le Canada puisse exécuter son mandat en matière de développement durable. »

Le gouvernement du Canada a l’occasion de faire preuve d’un solide leadership en cette matière. Une écrasante majorité de jeunes Canadiennes et Canadiens (87 %) croient que la nouvelle administration des États-Unis exercera une influence négative sur le développement mondial. Et huit jeunes répondants canadiens sur 10 (80 %) sont d’avis que c’est maintenant le temps que le gouvernement canadien accroisse ses investissements dans les programmes de développement international.

« En matière de développement mondial, le premier ministre devrait tenter d’être à la hauteur des ambitions des jeunes Canadiennes et Canadiens et tirer parti de leur passion et de leur engagement, ajoute M. Martin. C’est un dossier d’actualité sur lequel le gouvernement doit se pencher. »

-30-

Au sujet d’Ingénieurs sans frontières Canada (ISF)

ISF est une ONG canadienne qui investit dans des personnes et des initiatives afin de créer un monde prospère et durable. Fort d’un réseau de 40 sections et de 1600 membres, ISF fournit du financement de démarrage, des talents et du mentorat à des entreprises sociales partout en Afrique subsaharienne. Le travail de plaidoyer d’ISF est axé sur l’accroissement de l’efficacité de l’aide du Canada en outillant les jeunes Canadiennes et Canadiens pour mobiliser la population ainsi que les dirigeantes et les dirigeants politiques. Pour de plus amples renseignements, rendez-vous à www.ewb.ca ou suivez-nous sur Twitter @ewb.

Au sujet du sondage :

Le sondage intitulé « Le développement international, le Canada et vous » a été réalisé par Ingénieurs sans frontières Canada, en anglais et en français, du 12 janvier au 1er février 2017. Cinq cent vingt-deux Canadiennes et Canadiens y ont participé, et 86 % des répondantes et des répondants étaient âgés de 29 ans ou moins.

Contact média:

Anne Della Guardia
Responsable de Communications, Politique et Plaidoyer
ISF Canada
annedellaguardia@ewb.ca
647.836.3747

Télécharger :
Photos/vidéo/infographie

Donate Now

Help us build a better world

Donate Now